TURBOCURES ANALYSES DES RESULTATS SUR 400 INDIVIDUS

TURBOCURES ANALYSES DES RESULTATS SUR 400 INDIVIDUS


INTRODUCTION

Depuis 2012, nous avons effectué de très nombreuses Turbocures dans notre centre de formation de Lausanne. Pour cette analyse, 400 traitements ont été choisi de façon aléatoire mais en respectant le profil de notre clientèle. Nous avons établi des statistiques pour nos résultats.

MESURES ET DONNEES PRISES EN COMPTES – PROTOCOLE

Age – poids – tour de taille et hanches. Chaque personne a respecté les critères d’équilibre énergétique et le protocole pour ce type de test. Les traitements ont toujours été les mêmes, six séances en six jours pour les femmes et en trois ou six jours pour les hommes. Le temps de ces séances a été de 40 min couplés avec une activité
cardio-vasculaire (vélo, elliptique ou tapis de course). La dépense énergétique durant cette période d’activité s’est située entre 170 kcal et 400 kcal. Nous avons toujours utilisé un modèle L-1200 de Slim Sonic qui déstocke 1200 kcal durant la même période.

BUT DE CETTE ANALYSE DE RESULTATS

Jusqu’à ce jour, nous avons toujours effectué des tests bien calibrés et spécifiques pour mettre en évidence des résultats. La mise en place du bilan corporel BODY ANALYSER nous a donné une base statistique de résultats obtenus dans des conditions réelles de traitement très importantes pour démontrer une utilisation pratique :

  • Quatre tranches d’âge: 30-40, 41-50 et 51-60 et > que 60 ans.
  • Quatre zones de surpoids: moins de 5 kg, de 5 à 10 kg, de 10 à 15 kg, plus de 15 kg.
  • Mesures avant et après le traitement du poids pour tous, du tour de taille pour les hommes et des
    hanches pour les femmes.
  • Analyse des résultats par sexe.

Analyse des résultats pour les hommes

Remarques préliminaires : nous avons fait un choix aléatoire de traitement Turbocure mais en respectant la pondération par tranche d’âge et de surpoids. Chaque Turbocure a été suivie et optimisée par notre responsable de formation. L’objectif est de présenter nos résultats pratiques lorsque le sujet est coaché et motivé. L’intensité et la rapidité du traitement sont également des facteurs importants pour l’optimisation de la cure (1 à 2 séances par jour). Nos patients recherchent des résultats significatifs et rapides.

Moyenne de pertes centimétriques et en kilos sur 200 individus hommes :

  • POIDS : Ecart moyen pondéré : 1.3 kg 1.5%
  • TAILLE : Ecart moyen pondéré : 5.3 cm 5.5%

Ecarts en fonction des tranches d’âge (graphiques 1 et 3) : que ce soit pour la perte de poids ou le tourde taille, le profil est identique. Nous constatons des pertes plus importantes pour les tranches de 41 à 50 ans puis pour les plus de 60 ans. Nous estimons que cela est dû principalement à un souci de séduction et à l’importance de la sollicitation professionnelle plus qu’à une évolution corporelle.

Ecarts de poids en fonction des tranches de surpoids (graphique 2) : la réduction de poids progresse en fonction de l’augmentation du surpoids. Il faut cependant rappeler que le poids n’est pas le critère prépondérant dans nos traitements. Un rééquilibrage des masses maigres et hydriques est constaté systématiquement. Souvent un individu en surpoids important accuse un déficit hydrique qui se réduit lorsqu’il perd de la masse de graisse.

Ecarts de tour de taille en fonction des tranches de surpoids (graphique 4) : la répartition des diminutions du tour de taille n’est pas liée à l’évolution du surpoids. La tranche 5.1 à 10 kg montre la plus petite différence du tour de taille (- 4.6 cm) alors que la suivante (10.1 à 15 kg) présente la plus importante réduction (6.1 cm).

Répartition des sujets (graphiques 5 et 6) : le surpoids préoccupe plus particulièrement la zone des 5 à 10 kg qui représente 31.3 % des sujets alors que celle de la tranche des plus de 15 kg se réduit à 19.3 %. Il faut cependant admettre que l’ensemble des tranches de surpoids sont concernées par nos traitements. Pour la répartition en fonction de l’âge, il n’y a pas de zones significativement plus importantes (21 à 27.5%).

Analyse des résultats pour les femmes

Remarques préliminaires : nous avons fait un choix aléatoire du traitement Turbocure mais en respectant la pondération par tranche d’âge et de surpoids. Chaque Turbocure a été suivie et optimisée par notre responsable de formation. L’objectif est de démontrer des résultats pratiques lorsque le sujet est coaché et motivé. L’intensité et la rapidité du traitement sont également des facteurs importants pour l’optimisation de la cure (1 séance par jour). Nos patientes recherchent des résultats significatifs et rapides.

Moyenne de pertes centimétriques et en kilos sur 200 individus femmes :

  • POIDS : Ecart moyen pondéré : 2.4 kg 3.4%
  • TAILLE : Ecart moyen pondéré : 4.6 cm 4.9%

Ecarts en fonction des tranches d’âge (graphiques 1 et 3) : que ce soit pour la perte de poids ou le tour de taille, le profil est identique. Nous constatons des pertes plus importantes pour les tranches de 41 à 50 ans puis pour les plus de 60 ans. Comme pour les hommes nous estimons que cela est dû principalement à un besoin de séduction et à la sollicitation professionnelle. Pour les femmes, dans la tranche d’âge de 51 à 60 ans, il y a la ménopause qui réduit les résultats moyens tant pour le poids que pour la perte centimétrique.

Ecarts de poids en fonction des tranches de surpoids (graphique 2) : la réduction de poids progresse en fonction de l’augmentation du surpoids sauf pour la zone comprise entre 10.1 et 15 kg. Nous n’avons pas d’explications prouvées pour ce phénomène mais nous estimons que la prise de poids est souvent liée à la ménopause ainsi qu’à une plus grande difficulté pour gérer nos traitements durant cette période. Le reste des constatations sur le rééquilibrage des masses corporelles est identique aux hommes.

Ecarts de tour de taille en fonction des tranches de surpoids (graphique 4) : la répartition des diminutions du tour de taille n’est pas liée à l’évolution du surpoids. La tranche 5.1 à 10 kg montre la plus petite différence de tour de taille (- 3.9 cm), la ménopause joue très certainement un rôle. La tranche de surpoids la plus favorable est celle des moins de 5 kg avec une perte centimétrique de 5.4 cm.

Répartition des sujets (graphiques 5 et 6) : le surpoids préoccupe les femmes pour les trois premières tranches (24.3 à 29.8%). La dernière est un peu délaissée (17.8%). Nous estimons que ce phénomène est plus lié à de la démotivation qu’a l’état identifié du surpoids. Par rapport à l’âge, le surpoids préoccupe toutes les tranches, il y a seulement 9 % d’écart entre les 30 – 40 ans et les plus de 60 ans.

SYNTHESE ET CONCLUSION

La synthèse de nos analyses est la confirmation qu’une population de 400 individus montre des résultats identiques à ceux établis lors de nos études de Masters réalisées à l’Université de Lausanne (Suisse) …

  • POIDS : Ecart moyen pondéré : 1.9 kg 2.4%
  • TAILLE : Ecart moyen pondéré : 5.0 cm 5.2%

… et, que la perte centimétrique ainsi que le rééquilibrage des masses corporelles nécessitent une motivation sans failles et un respect des protocoles que nous avons mis en place.

REMERCIEMENTS

Un merci tout particulier à Mlle Roca qui a effectué ces traitements en étant présente auprès que chaque individu. Depuis 2012, c’est plus de 2’000 femmes et hommes qui ont bénéficié des conseils avisés et professionnels de Mlle Roca. Remerciements également pour sa participation active dans l’élaboration de ce rapport.