DESTOCKAGE SONIC RESONANCE – TRIGLYCERIDES – METHODE DE TRAVAIL

DESTOCKAGE SONIC RESONANCE – TRIGLYCERIDES – METHODE DE TRAVAIL


CHOLESTEROL et TRIGLYCERIDE

Le cholestérol provient pour un tiers de la graisse alimentaire et, pour le reste, est fabriqué par le foie. C’est un lipide de la famille des Stérols. C’est une molécule unique et les termes bon et mauvais cholestérol fonds références aux transporteurs de cette molécule dans le sang.

Les triglycérides résultent de la transformation par le foie des sucres et de l’alcool que nous ingurgitons. Stockés dans les cellules adipeuses, les triglycérides nous fournissent de l’énergie lorsque nous devons soutenir un effort prolongé ou lutter contre le froid.

Ces deux molécules sont différentes. Le cholestérol est une molécule unique tandis que les triglycérides peuvent contenir des acides gras différents. Enfin le cholestérol n’a pas le même rôle que les triglycérides.

Déstocker des triglycérides n’a aucune incidence sur le cholestérol.

TRIGLYCERIDES – ADIPOCYTES

Les triglycérides sont des glycérides dans lesquels les trois groupements hydroxyles du glycérol sont estérifés par des acides gras. Les trois acides gras ne sont pas forcément les mêmes.

Lorsque les triglycérides sont formées elles sont transportées sous cette forme vers les tissus adipeux. Après leur transport elles subissent une transformation par hydrolise en acide gras et monoglycéride . Ceux-ci pénètrent dans les cellules adipeuses par diffusion grâce au gradient entre les deux compartiments. Ces composés sont
directement utilisés dans la Beta-oxydation ou retransformés en triglycérides pour être stockés.

Du stockage dans les adipocytes à la consommation d’énergie :

  • Le stockage est fait sous forme de triglycérides dans le cytoplasme des cellules adipeuses.
  • Les triglycérides sont une importante réserve d’énergie utilisable par toutes les cellules.
  • Le besoin de mobilisation d’énergie entraîne la Beta-oxydation des triglycérides et leur transformation en acide gras. Ces derniers, non estérifiés, libérés par les adipocytes sont utilisables par les autres cellules de l’organisme à des fins énergétiques.
  • L’ATP (Adénosine-5′-tryphosphate ), seul “carburant” du muscle est alors fabriqué par les cellules dédiées grâce à cette énergie. Le stockage de l’ATP étant très faible (Il représente moins d’une minute de consommation sur la base du métabolisme basal), le stockage dans les adipocytes sous forme de triglycérides qui donc nécessaire.

DESTOCKAGE – SONIC RESONANCE

Le déstockage lié à la résonance sonique n’intervient pas au niveau de la fabrication des triglycérides car cette opération est faite en amont.

Lorsque nous déstockons des triglycérides nous intervenons au niveau de l’adipocyte et de la dernière étape de son “travail”, la libération d’énergie pour les cellules qui en ont besoin. Le cytoplasme des adipocytes assure la transformation des triglycérides en acide gras, source d’énergie pour la production de l’ATP (énergie
pour les muscles).

Le transport est assuré par le sang.

DESTOCKAGE ET EQUILIBRE ENERGETIQUE

Les triglycérides sont au centre du processus énergétique. Pour le comprendre, il faut savoir qu’elles sont la forme de stockage de notre énergie et que leur transformation en ATP (Adénosine Triphosphate) est directement dépendante de notre besoin énergétique. L’ATP c’est l’énergie du muscle, la molécule n’est pas stockable de façon importante (moins d’une minute de consommation) c’est donc les triglycérides qui sont la forme de stockage.

Notre capacité à déstocker massivement les graisses superflues avec la technologie SoniC Resonance remet en cause l’équilibre énergétique car une fois les triglycérides transformées en ATP, elles doivent être utilisées. Il est donc nécessaire de stimuler et d’augmenter cette consommation durant le traitement sachant que la
réserve en ATP n’exède pas une minute. Nous devons donc déterminer un équilibre énergétique du patient pour permettre l’élimination des graisses superflues.

Pour agir efficacement il faut établir deux éléments :

  • Le surplus de graisse du patient.
  • Son besoin énergétique
    • Il existe beaucoup de méthodes pour déterminer ces valeurs notamment l’Impédance-métrie. Nos multiples essais et le traitement de nos résultats nous ont permis de définir un diagostic simple et fiable.
  • Le déstockage des triglycérides dans les adipocytes résulte en un APPORT D’ENERGIE au corps.
  • Un excès de nourriture accumulé sur une période plus ou moins longue crée un stockage superflu qui se traduit par des bourrelets. Paradoxalement un stockage adéquat est essentiel à la vie.
  • Le traitement SoniC Resonance accélère et cible le déstockage de ces triglycérides afin que notre corps les utilisent comme énergie pour nos muscles.
  • CET APPORT D’ENERGIE EN STOCK nécessite que l’apport d’énergie extérieur (nourriture) soit adapté aux besoins de notre corps. Nous parlons d’ EQUILIBRE ENERGETIQUE.
  • Pour réussir un traitement SoniC Resonance , il faut manger moins mais surtout connaître son besoin en calories. Les valeurs moyennes admises indiquent que le besoin quotidien en calories pour une Femme est d’environ 2’000 kCal et pour un Homme, 3’000 kCal.
  • Nos études et analyses ont démontrées que l’exercice physique durant le traitement augmente les résultats d’un facteur deux. A cela s’ajoute une augmentation des besoins en calories (200 à 500 kCal/séance suivant le sujet).
  • L’équilibre énergétique sera donc calculé comme suit :
    • APPORTS :
      • Déstockage SoniC Resonance : env. 0.6 kCal/cm2/30min.
      • Nourriture extérieure : à calibrer en fonction des dépenses énergétiques.
    • DEPENSES :
      • Le besoin énergétique quotidien : déterminé par le diagnostic du patient.
      • Les dépenses lors de l’activité physique durant votre traitement (200 à 500 kCal).
    • EQUILIBRE :
      • APPORTS = DEPENSES : le surplus de graisse est ELIMINE.

Condensé théorique quant à SoniC Resonance et l’Equilibre Energétique

J. Borgognon, ing. – mai 2010